Les aiguilles circulaires ont changé ma vie !

Comme beaucoup, j’ai appris à tricoter sur des aiguilles droites. Et puis, je me suis intéressée de plus en plus au tricot, et je me suis frottée aux premières limites des aiguilles droites. Lorsque j’ai voulu tricoter mon tout premier châle (le Dream Stripes, de Bérangère Cailleau), c’est devenu évident pour moi que les aiguilles droites n’allaient pas faire l’affaire ! J’ai essayé les aiguilles circulaires… et ma façon de tricoter s’est transformée ! Alors qu’est-ce que les aiguilles circulaires ? Comment ont-elles changé ma vie ? Retour sur une révélation tricotesque.

Les aiguilles circulaires : qu’est-ce que c’est ?

On appelle aiguilles circulaires, des aiguilles montées sur un câble souple : il y a une aiguille courte à chaque bout du câble. Les aiguilles peuvent êtres fixées sur le câble de façon permanente ou interchangeables, c’est-à-dire qu’on peut les dévisser pour changer le câble à loisir. Les aiguilles peuvent être en bois, métal, ou plastique. Le câble noir ou coloré, est disponible en des longueurs variées selon ce qu’on veut tricoter.

Et là vous vous dites peut-être : « mais pourquoi on ne les a pas appelées « aiguilles sur câble » dans ce cas ? Pourquoi circulaires ? Et bien parce que (accrochez-vous bien à vos tasses de thé !), ces aiguilles permettent de tricoter à plat (comme on le fait sur des aiguilles droites), mais aussi en rond, c’est-à-dire de tricoter des tubes sans couture. Oui je sais, ça décoiffe !

Comment utiliser les aiguilles circulaires ?

Tricoter avec des aiguilles circulaires n’est pas compliqué, mais cela demande un petit temps d’adaptation, voici quelques bases :

Pour tricoter à plat, on fait son rang normalement, en laissant glisser les mailles sur le câble, puis on tire l’aiguille pour continuer le rang suivant.

Pour tricoter en rond, on fait le rang de montage normalement. Puis on joint en rond : au lieu de tourner pour tricoter le début du rang suivant comme on le fait quand on travaille à plat, on forme un cercle avec les aiguilles et on tricote la première maille qu’on a montée. One ne tricote plus des rangs mais des tours (puisqu’on ne fait que tourner en rond.) On a toujours l’endroit/ l’extérieur du travail devant soi, ce qui modifie notre façon de tricoter les points :

  • Le point mousse en rond : 1 rang endroit/1 rang envers
  • Le point jersey endroit en rond : tout à l’endroit
  • Le point jersey envers en rond : tout à l’envers
  • Le point de riz : sur un nombre impair de mailles, 1 m. endroit, une m. envers puis au tour suivant on inverse 1 m. envers, 1 m. endroit. Reprendre au début et continuer toujours ces 2 tours.

Que tricoter avec des aiguilles circulaires ?

Des châles : vous rêves de châles douillets ? D’immenses doudous dans lesquels vous envelopper ? Les aiguilles circulaires sont parfaites pour ce type de projet : on tricote à plat en adaptant la longueur du câble à l’ampleur du châle ce qui apporte un vrai confort de tricot. Fini les grandes aiguilles à coincer sous les bras et dont on ne sait pas trop quoi faire !

Des pulls & gilets : Dites au revoir aux coutures et aux pièces à assembler ! Grâce aux aiguilles circulaires vous allez pouvoir tricoter à plat & en rond pour former vos prochains pulls/gilets en un seul morceau. On trouve des modèles tricotés en rond « top-down » (tricoté de haut en bas), ou « bottom-up » (tricoté de bas en haut). A vous de tester pour voir ce que vous préférerez ! J’ai un faible pour la technique « top-down », car on peut essayer le projet en début de tricot ce qui est un vrai plus.

Des bonnets, mitaines, gants & chaussettes : les accessoires de petite taille ne sont pas toujours faciles à tricoter. Les aiguilles circulaires permettent de se passer des aiguilles à double pointes qu’on utilise en général pour ce genre de tricot. Sur aiguilles circulaires, on utilise la technique du magic-loop pour former le tube, même avec un nombre limité de mailles.

A la recherche de votre prochain tricot ? Découvrez la Boutique et sa collection de patrons !

Comment choisir ses aiguilles circulaires ?

La matière des aiguilles : bois, métal ou plastique n’offrent pas la même expérience de tricot. A vous de choisir selon vos préférences. Le plastique sera plus fragile et de moins bonne qualité. Le bois a un côté très chaleureux, mais peut déranger certaines. Enfin, le métal offre une glisse accrue des mailles ce qui a ses avantages… et ses inconvénients !

La longueur des câbles : à choisir selon ce que vous tricotez. Si vous tricotez des accessoires aussi bien que des châles et des gilets, je vous conseille d’opter pour des aiguilles à câbles interchangeables, qui vous éviteront de racheter des aiguilles pour varier les longueurs de câble. Pour les petits accessoires, on a besoin de câbles courts (40 cm, 60 cm) et pour les châles de longueurs plus élevées (jusqu’à 1 m selon les modèles.)

A l’unité ou en set : si vous débutez ou que vous voulez juste essayer, vous pouvez acheter une paire seule. Si vous décidez de passer complétement aux aiguilles circulaires, je vous conseille d’opter pour un set d’aiguilles interchangeables, qui comprendra plusieurs diamètres d’aiguilles et différentes longueurs de câble bien plus pratique et souvent vendu avec un étui de rangement.

5 bonnes raisons de tricoter sur des aiguilles circulaires

  1. Dire au revoir aux coutures et aux assemblages après le tricot ! On alterne couture à plat et en rond pour un rendu plus net… et on peut porter plus vite son nouveau pull chéri !
  2. Prendre soin de soi : on tricote avec les épaules plus détendues, les bras plus proches buste. On a donc moins de crampes, des tensions, de petites douleurs après les longues heures de tricot.
  3. Tricoter + vite : une fois le coup de main adopté, les aiguilles circulaire permettent d’accroitre la vitesse de tricotage. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles elles ont été inventées et utilisées dans l’industrie allemande, avant de se répandre dans le monde.
  4. Tricoter partout : grâce au câble flexible, vos tricots sont plus faciles à transporter. Vous pouvez glisser votre tricot dans un sac et tricoter dans le train, le métro, la salle d’attente…
  5. Faire des rencontres : ce point est peut-être étonnant, et pourtant c’est vrai ! Il m’est arrivé de tricoter sur un banc ou dans un lieu public. De voir la personne à côté de moi super intriguée quand j’ai sorti mes aiguilles… et de me retrouver à parler tricot circulaire avec de parfaits inconnus ! La curiosité engendre parfois de jolies discussions.

J’espère que cet article vous aura donné envie d’essayer les aiguilles circulaires si vous ne connaissiez pas.

Et vous, plutôt aiguilles droites ou aiguilles circulaires ? Dites-moi tout en commentaire !

5 commentaires sur “Les aiguilles circulaires ont changé ma vie !

    1. Oui c’est sûr! Des fois je repense au temps où je tricotais… en coinçant mes aiguilles droites sous mes aisselles.
      Et là je me prends des fous rires… Je n’étais vraiment pas à l’aise avec les aiguilles droites, qui sait sans les aiguilles circulaires je n’aurait peut-être pas autant fait de tricot !

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai exactement le même souvenir que toi avec les aiguilles droites. Ma mère tricote toujours en aiguilles droites ou aiguilles doubles pointes. Sinon moi c’est team aiguilles circulaires et je les aime d’amour mes aiguilles circulaires en bois de roses.

        J'aime

      2. Le bois de rose c’est tellement beau ! j’avais hésité sur cette option et finalement… team bouleau ! 😉

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s