KAL Automne cosy #1 : les patrons de tricot

L’automne est là, avec un petit parfum d’été indien… Et si on en profitait pour faire le plein de douceur et tricoter ensemble en prévision des jours plus frais ? C’est ce que je vous propose avec un nouvel évènement tricot placé sous le signe du « cosy » : pas de pression du côté des délais, un choix libre du côté du patron de tricot… On prend le temps de tricoter, vraiment…

Le KAL Automne : « tricotons cosy »

Comment ça marche ?

On tricote sur une période de temps donnée un patron de tricot au choix : pull douillet, gilet moelleux, couverture, mitaines, bonnet… Toutes les tricoteuses de France ou du bout du monde sont les bienvenues. Pour vous inscrire, vous pouvez m’envoyer un mail à lademoiselledoctobre.com ou déposer un commentaire au bas de cet article. Inscriptions ouvertes tout le mois d’octobre et jusqu’à mi-novembre.

Quand ?

Le KAL Automne a lieu tout le mois d’octobre et jusqu’au 30 novembre pour se donner un cadre. Néanmoins, ce cadre est souple : si vous avez envie de le rejoindre mais n’êtes pas sûre de tenir le délai, venez quand même ce sera toujours un bon moyen de s’entraider, se motiver ! Vous pouvez aussi choisir un petit ouvrage et le terminer bien avant la fin « officielle » du KAL.

Comment communiquer durant le KAL ?

1/ Une série d’articles sera rédigée tout au long du KAL avec les photos des participantes, nous pourrons échanger en commentaires. Vous pouvez m’envoyer vos photos par mail à lademoiselledoctobre@gmail.com si vous souhaitez figurer dans les articles du Blog. Si vous avez un site Internet ou un blog, pensez aussi à la mentionner si vous souhaitez qu’il soit mentionné.

2/ Rendez-vous sur Instagram et partagez vos photos en mentionnant @lademoiselledoctobre si vous voulez que je vois vos tricots !

Le cadeau du KAL

Durant le KAL et jusqu’au 30 novembre, je vous offre -15% sur tous les patrons de tricot La Demoiselle d’Octobre au format PDF ou Pochette Surprise… Profitez-en !

Ma sélection de patrons tricot

Vous ne savez pas quoi tricoter ? Voici ma sélection coup de cœur… J’espère qu’elle vous inspirera !

1/ Une tunique originale sans manches

Je ne sais pas vous mais j’ai toujours du mal à « patienter » en tricotant les manches d’un ouvrage… C’est une étape qui paraît longue et fait parfois trainer dans mes paniers des pulls pas tout à fait terminés… Alors quand j’ai vu ce joli modèle signé j’ai craqué ! Ce patron est payant et disponible en anglais uniquement.

Modèle : Blomstring Slipover, par Fibertales

Lien vers le patron

2/ Un gilet basique et élégant

Envie de tricoter une pièce incontournable ? Ce modèle à la coupe simple et efficace saura trouver une place de choix dans votre garde-robe. Ce patron est payant et disponible en français.

Modèle : Cardigan Viki, par Mauricette C.

Lien vers le patron

3/ Un pull bien chaud

Un modèle délicat comme un bouquet de bruyère… qui pourrait bien finir sur mes aiguilles un jour ! J’aime le motif simple mais qui donne une vraie personnalité. Ce patron est payant et disponible en français.

Modèle : Pull Erell, par Along avec Anna

Lien vers le patron

4/ Des mitaines de toutes les couleurs

L’automne est la saison parfaite pour tricoter des mitaines ! Ce modèle simple mettra une dose de bonne humeur dans vos journées. Ce patron est gratuit et disponible en français. On peut imaginer plein de déclinaisons de couleurs selon votre humeur !

Modèle : Mitaines Rainbow, par Elise Designs

Lien vers le patron

5/ Des mitaines élégantes

Un patron au relief travaillé et délicat qui sublimera vos tenues. J’aime particulièrement cette couleur dorée, tellement de saison ! Ce patron est payant et disponible en français. Mention spéciale au sens de l’humour de la designer qui donne des noms plutôt drôles à ses patrons ! 😉

Modèle : « Les bouseuses », par Melina Hami

Lien vers le patron

6/ Des chaussettes pour des pieds bien au chaud

Un projet tricot plus rapide à tricoter qu’une grosse pièce, avec un zeste de technique pour vous occuper avec un bon thé… Ce patron est gratuit et disponible en français.

Modèle : Les chaussettes de la Sctroumpfette, par Elise Dupont

Lien vers le patron

Envie de nous rejoindre ? Choisissez votre laine et un patron de tricot et… à vos aiguilles !

A la semaine prochaine pour la suite de l’aventure !

Anneaux-marqueurs Tricot : Septembre

L’histoire…

« Le petit matin se fait brumeux et frisquet ces temps-cis… Délicatement, comme en catimini, la forêt change d’habit. Le long des petits sentiers de mon Périgord, entre les troncs centenaires, j’aime à me promener en ouvrant grand les yeux pour essayer de deviner les endroits que Dame Automne commence à visiter. C’est pour l’instant comme un jeu de cache-cache : elle passe de son pas léger, et disparaît, ne laissant comme seule trace que quelques buissons de bruyère en fleurs et une poignée de baies d’églantiers…

J’essaie chaque matin de la surprendre, et chaque matin la Dame disparaît. Pourtant, je suis sûre d’être passée près d’elle, tout près… Tellement qu’un matin je l’ai faite courir ! Elle a filé entre les arbres, si vite que je n’ai vu qu’une tâche rousse et une pluie de feuilles d’arbres voler sur le sentier. Mais en suivant sa piste entre les feuilles de chêne et de châtaignier j’ai trouvé un trésor : elle a laissé tomber dans sa fuite une pluie de glands colorés.

Je les vite ramassés dans mon châle, et je l’ai noué serré, bien serré pour ne rien faire tomber ! De retour à la maison, j’ai placé mon trésor dans un grand bocal. Et au milieu des glands verts, bruns et mordorés quelle n’ a pas été ma surprise de découvrir quatre petits glands argentés !

C’était le cadeau de Dame Automne qui me connaît si bien. Chaque année je cherche à la surprendre, et je crois que ce petit cadeau c’est sa façon à elle de me remercier. De vous à moi, je crois que Dame Automne n’aime rien autant… que jouer ! »

Les anneaux-marqueurs

Ce mois-ci, je vous propose un set de jolis anneaux-marqueurs « Glands ». Montés à la main en France dans mon atelier, ils sont adaptés à des aiguilles à tricoter de tous diamètres jusqu’au 5 mm.

Quelques exemples d’utilisation des anneaux-marqueurs :

  • Indiquer le milieu d’un rang
  • Ne pas oublier un endroit où on doit effectuer une augmentation, une diminution…
  • Indiquer la lisière d’un ouvrage
  • Se repérer sur un motif (torsade, dentelle…)
  • Ajouter une note de poésie à votre tricot

Les anneaux-marqueurs de ce mois-ci vous invitent à une promenade champêtre pleine de délicatesse…

J’éspère qu’ils vous plairont et qu’ils enchanteront vos tricots de saison…

Rendez-vous sur la Boutique pour les adopter ! Douce fin de journée…

En attendant Noël #3 : Rêvons en famille …

Et si nous attendions Noël ensemble ? Aujourd’hui, je vous propose une série d’idées pour lire ensemble… L’hiver nous invite à profiter du cocon de nos maisons, à nous installer dans un fauteuil moelleux pour découvrir de belles histoires, à nous plonger dans les rayonnages de nos bibliothèques… Retrouvez votre âme d’enfant avec une sélection illustrée à découvrir en famille…

La Brouette, Edmond Rostand

« Un soir d’hiver glacial, Jésus et saint Pierre, venus incognito sur la terre, assistent à une scène étrange : une vieille dame s’évertue à ramasser quelque chose dans une énorme brouette… »

Un beau livre à découvrir en famille, pour faire découvrir aux plus jeunes la plume d’Edmond Rostand. Les images qui portent à merveille le texte en vers, raviront petits et grands. A retrouver aux éditions Tequi.

Tetraslire : Quand minuit sonne.

Dans ce numéro parfait pour attendre Noël, on se plonge dans la magie des Contes Bohème d’ Edouard Laboulaye, illustrés par Clémence Meynet. Des histoires pleines de sens, et une invitation au voyage…

A offrir à vos enfants ou petits-enfants… pour mieux le dévorer avec eux ! Un Magazine découvert l’hiver dernier, et qui m’a bluffé par sa qualité graphique et son contenu, qui ravira tous les âges. A retrouver sur Tetralire.com.

Les Contes d’Andersen

S’il est un conte qui a marqué mon enfance (et reste associé à la période de Noël dans mon souvenir) c’est bien La petite fille aux allumettes, d’Andersen.

L’histoire de cette fillette seule dans le froid la nuit de Noël est restée gravée dans ma mémoire… Le récit peut sembler dur à certains égards, il reste néanmoins profond de sens…

Contes d’Andersen, version parue en 1995, Illustré par Miloslav Disman. A retrouver sur Internet, d’occasion.

De beaux contes à découvrir en cette période de fête de fin d’année, car il est bien connu que les contes ne vieillissent pas… et qu’à les lire on retrouve souvent un cœur d’enfant. J’ai eu la joie de tomber au détour d’une page web sur cette version des Contes… celle que je feuilletais, petite ! Je me souviens bien de la tranche si usée qu’elle se décollait, et des heures passées à regarder les images… Replonger dans un livre de contes longtemps feuilleté, et vous laisser entraîner par la magie de l’histoire, voilà une bien belle façon de passer une soirée d’hiver, vous ne croyez pas ?

Et pour accompagner vos vacances de Noël, découvrez Le Cadeau la troisième Histoire de l’Avent signée La Demoiselle d’Octobre.

Bonne lecture !

Les Histoires de l’Avent vous plaisent ? Parlez-en autour de vous, faites-les découvrir à vos amis et partagez vos pauses lecture avec la communauté ! J’espère que vous aurez autant de plaisir à découvrir ces histoires que j’en ai eu à les écrire…

Saint Noël à tous & à l’année prochaine pour de nouvelles histoires !

Découvrir les Histoires de l’Avent :

Edito : Devenez une femme rayonnante

L’automne est revenu à petits pas, dans le vent frais du matin. Comme un ami longtemps attendu. Il a coloré les feuilles de teintes mordorées, cuivrées, écarlates, paré chacune d’elles d’une robe de fête. Les bosquets bruns se sont éclairés de tâches poudrées : buissons de bruyère éclos comme pour mettre un peu de rose aux joues à Dame nature. Le soleil nimbe d’or les forêts, il se glisse dans l’ombre de fougères, ruisselle sur l’écorce des chênes à l’abri desquels se reposent quelques cèpes que le promeneur chanceux découvrira. L’automne nous invite à ouvrir grand les yeux pour saisir son éclat : couleurs vibrantes, joyeuses, lumières chaleureuses et pleines de vie… L’automne dans sa beauté nous dit quelque chose de Celui qui l’a fait.  

Regardez les feuilles d’automne : il n’y en a pas deux exactement identiques. Chacune est habillée d’un dessin original, d’une association de couleurs qui n’appartient qu’à elle. Il y en a des bicolores, des tachetées, d’autres d’une seule teinte mais avec des dizaines de nuances… Cette variété, cette beauté multiforme se retrouve aussi en chaque femme : chacune a ses qualités propres, ses talents. Chacune est appelée à apporter quelque chose au monde, à le quitter meilleur qu’elle l’a trouvé. Enrichie, non pas d’une vaine gloire, mais du bien qu’elle y aura fait, de ce qu’elle aura eu à donner.

 Dans un monde de plus en plus obscur, nous sommes appelées à rayonner : par l’exemple du bien et la beauté que nous pouvons transmettre, la douceur que nous pouvons incarner, la vérité que nous pouvons vivre.

L’automne nous invite à devenir pleinement nous-même… A nous émerveiller de la créativité qui sommeille en nous, à découvrir ce pour quoi nous sommes faits.

Il n’est pas besoin d’actions clinquantes pour rayonner : le quotidien renferme un trésor pour qui sait regarder. Le pain qui sort du four et qui chante à l’oreille. Le ronron de la machine à coudre qui avale le tissu. Le crayon qui glisse sur la feuille… C’est cette joie simple et évidente d’être là où on doit être, simplement. Comme le soleil d’automne qui éclaire la forêt.

Chaque femme porte en elle un éclat de cette lumière. Comme le germe d’une fleur, qui ne demande qu’à grandir et à fleurir, nous sommes faites pour rayonner… Voilà pourquoi La Demoiselle d’Octobre est née…